logotype

Vous savez, j’ai toujours aimé les lapins. Ils sont fragiles, doux et trop chouchous avec leurs oreilles toujours aux aguets; et tellement épris de liberté !

Alors que mes deux filles étaient encore petites, toute la famille a craqué pour deux de ces petites boules de poils. Nous leur avons acheté un grand clapier mais à notre grande surprise, ces petits sont devenus bien vite imposants, surtout le mâle. Contrairement à ce que nous pensions, ce n’était pas des lapins nains et ils se sont trouvés bien vite à l’étroit dans leur maison en bois.

Pour remédier à la chose, je les sortais le plus souvent possible. Dans ce but, nous avons acheté un grand enclos qui leur permettait de se mouvoir plus librement. Mais c’était compter sans leur instinct de liberté. Notre jardin s’est vite transformé en champ de bataille. Les gredins multipliaient les souterrains pour pouvoir passer par-dessous le grillage.

Mais comme je les comprenais… . Un jour, j’ai décidé de leur laisser pleine liberté; je les ai posés au beau milieu du jardin et quel spectacle ! Ils bondissaient dans tous les sens, leur corps et leurs oreilles tressaillaient de joie. Je ne me lassais pas de les regarder. Malgré les dangers bien réels auxquels ils étaient exposés, j’ai pris habitude de les lâcher comme ça. Ils n’allaient jamais bien trop loin de toute façon.

Bien sûr, vous imaginez bien que pour les récupérer, c’était toute une autre histoire et il nous est arrivé plus d’une fois de nous retrouver soit moi, soit mon mari ventre à terre !  Les malins nous filaient toujours entre les mains et avaient trouvé une multitude de cachettes; dans le jardin potager des voisins, au beau milieu d’un arbuste du coin ou encore sous nos voitures. La famille entière était mobilisée et les voisins, pris de compassion pour nous, venaient souvent à notre rescousse.

Un beau matin, j’ai retrouvé Zip, le mâle, mort… .  Coquette était désormais seule.
J’ai essayé de lui donner la plus joyeuse existence de lapin possible mais malgré tous mes efforts, ma protégée semblait dépérir.  Alors un jour, debout devant le clapier, j’ai adressé une prière au Seigneur : Permets que je trouve une personne mieux équipée que moi pour s’occuper d’elle.

Deux-trois semaines après, un couple à la retraite débarque chez moi. Ils sont propriétaires d’un lapin, Noé, et lui cherchent une nouvelle compagne. Ils adorent les lapins ! Bien que Noé leur semble minuscule comparé à Coquette, celle-ci est embarquée illico.

Quelques semaines plus tard, nous sommes invités chez ce couple très sympathique. La nouvelle paire s’entend à merveille. Ils peuvent bondir à vitesse V2 dans l’immense jardin entièrement clôturé. Ils disposent d’un grand enclos avec toit construit par Monsieur, constitué de multiples coins sympas et douillets. Et à ma grande surprise, Madame me dit leur préparer chaque matin un thé exprès pour lapins, très bénéfique pour leur estomac … .

Seigneur, je ne t’en demandais pas tant !!!

Cet événement a été porteur d’une immense promesse pour moi; en effet, peut-être l’avez-vous deviné, Coquette c’est un peu moi. Si Dieu avait pris la peine de mettre au large ma Coquette, combien plus le ferait-t-il pour moi… .

Le milieu dans lequel j’ai grandi ne m’a pas permis d’acquérir assez de confiance en moi pour me sentir libre dans mes relations avec les autres. J’ai souffert de blocages et de peurs durant des années avec comme conséquence un grand sentiment de solitude. Mais Dieu a eu pitié de moi ! Il m’a retiré de mon cachot et grâce à son amour sans limites, je vois mon espace de vie s’agrandir de jour en jour !

Dieu est capable de te sortir de toutes tes prisons; celles que les autres t’ont imposées et celles que tu t’es construites toi-même pour te protéger. Soit en certain(e) : Jésus VEUT et PEUT te libérer ! Et lui SAURA comment !

Esaïe 51 verset 14
Bientôt, le prisonnier va être libéré, il ne périra pas au fond de son cachot et il ne sera plus privé de nourriture.

Jean 8 verset 31
Alors Jésus dit aux Juifs qui avaient mis leur foi en lui: Si vous vous attachez à la Parole que je vous ai annoncée, vous êtes vraiment mes disciples. Vous connaîtrez la vérité, et la vérité fera de vous des hommes libres.

 

 

2019  Echos de sa voix  design by  serrurier paris